Comment supporter l’injustice : 5 cles Afin de arreter de souffrir

Comment supporter l’injustice ? As-tu l’impression que le quotidien n’est nullement juste ? Pire aussi, souffres-tu en te demandant comment gerer l’injustice ? C’est une question qui revient frequemment lorsqu’on aborde la question une violence psychologique, qu’il s’agisse une violence conjugale ou de relations abusives au travail. Comment faire pour supporter l’injustice d’une decision du tribunal ou si on est victime du manque d’impartialite de le superieur ? Le sentiment de vivre une position injuste revele notre impuissance. On le vit dans l’incomprehension et le malaise, voire jusqu’a une profonde souffrance. Voici 5 cles qui m’ont aidee a accepter l’injustice.

Cle 1 : Comment supporter l’injustice : une fausse question

Au va parfois te Realiser refermer ton PC ou zapper direction Pinterest, je vais jeter un pave dans la mare et declarer qu’il y a 1 cote fort infantile a qualifier une position « d’injuste ». Souffrir d’injustice est une epreuve que nous nous infligeons a nous-memes. C’est purement et simplement de l’autosabotage. Comme si nous avions besoin de ca, en plus de ce que nous avons deja vecu !

Comment supporter l’injustice reste une fausse question : il n’y a rien a supporter. Rien a gerer ou surmonter. Uniquement a accepter. L’univers n’est nullement juste. C’est votre que nous disons a nos bambins des un plus jeune age, pour des pelles volees au bac a sable ou des parts de gateau pas coupees au millimetre pres. Pour des notes scolaires qui ne refletent pas la ti?che fourni, ou des minettes qui ne jettent nullement un seul regard a notre ado enflamme. Un chacun n’est pas juste. Point.

Definition de l’injustice

Direction le dictionnaire : « L’injustice reste l’absence de justice. Celle-ci etant votre principe moral impliquant la conformite en retribution avec le merite, le respect de et cela est conforme au droit. Cela reste injuste n’est nullement conforme a la justice, a l’equite. »

Nous pouvons nous accorder immediatement dans le fait que votre definition reste loin de nous apporter des certitudes. Voulons-nous etre traitees de maniere unique alors que nous sommes toutes differentes ? Par definition, si nous nous trouvons sur des bancs opposes au tribunal, nous incarnons notre alterite et des valeurs morales souvent diametralement opposees. Est-ce que ca veut penser qu’il y a d’un cote le juste ainsi que l’autre l’injuste ? On voit beaucoup que ca n’a aucune sens. Quant au droit, si les lois paraissent ecrites, leur interpretation et leur application sont confiees a des humains, tous aussi partiaux que nous. Et cela nous fait revenir concernant l’aspect biaise de l’affaire.

Ma premiere cle Afin de supporter l’injustice reste 1 retour a toutes les bases : vous rappeler que le monde n’est nullement juste. C’est un fait. Point.

Cle 2 : L’injustice, c’est 1 concept reellement relatif

Souffrir d’un sentiment d’injustice, c’est analyser un chacun dans un miroir. Byron Katie, qui nous dit que nous pouvons arreter de souffrir la, maintenant, nous inciterait a cesser de lutter contre datingmentor.org/fr/lgbt-fr/ la realite. On va pouvoir, Indeniablement, se reclamer : injuste… ? Oui, mais injuste Afin de qui ?

Puisque l’injustice reste fondee sur le manque d’equite, souffrir d’injustice, c’est penser que « nos autres » ont plus que nous, seront plus traites, s’en sortent plus. Et d’ordinaire, qu’ils ne sont jamais punis Afin de leurs actions tel nous pensons qu’ils devraient l’etre.

C’est comme si nous pensions qu’ils paraissent de l’autre cote du miroir. Que surpris de leur cote, ca n’est nullement injuste. En realite, quand nous demandons De quelle fai§on faire face a l’injustice, c’est parce que nous n’obtenons jamais ce que nous voulons.

Combien de fois te plains-tu de ne point avoir recu de contravention quand tu n’as jamais paye ton parking ? Jamais ? Pourtant, depuis bien une injustice avec rapport a ceux qui ont paye un parking. Et avec rapport a ceux qui ont eu l’amende pour ne point avoir regle un stationnement. Pourtant on ne se plaint gui?re. Alors que si on regarde les realises, il y a bien injustice.

Ca te parait peut-etre 1 exemple superficiel : il n’en reste que dalle. Je n’ai jamais entendu quelqu’un se plaindre d’injustice apres avoir eu au tribunal (ni au loto, d’ailleurs).

Ma seconde cle Afin de De quelle fai§on supporter l’injustice reste donc de prendre le recul necessaire pour remettre de la partialite dans ton jugement, en observant ca sous l’angle des differentes parties impliquees.

Cle 3 : Victime d’injustice… et aussi ?

Courir apres la justice est votre jeu dangereux, auquel on peut se bruler les ailes. Quelques vont jusqu’a y laisser un peau, apres des annees a se battre en justice (quel commentaire !). Et Afin de quoi ?

Est-ce se rendre justice a soi-meme que de ne pas i?tre capable de laisser « nos autres » gagner ? N’est-ce jamais commettre la plus grande injustice de toutes que de continuer a se faire souffrir via besoin d’equite, de moralite, de revanche ?

Notre systeme judiciaire francais a invente le concept pernicieux du statut de victime : je recommande fortement de ne point en Realiser ton identite. Il est important de reconnaitre que l’on est victime de quelque chose ou quelqu’un pour i?tre capable de sortir de cet etat. On peut comparer et constater qu’il faudrait reconnaitre qu’on est malade Afin de rechercher nos soins. Mais on n’en fera nullement un statut. C’est 1 etat a depasser.

Je ne dis nullement ici qu’il ne va falloir pas s’engager dans des demarches legales (ou autres). Ce que je dis, c’est qu’il va falloir prendre sa conduite a bon escient. C’est a dire, qu’il faut aimer les raisons pour lesquelles on s’engage dans une telle voie.

Le plus aise et le plus radical, pour moi, c’est de me demander votre que je recherche : la justice ou la paix ? J’ai maintenant compris que la justice m’apporte rarement la paix. Mais je laisse a chacune le soin de decider pour elle-meme et au cas avec cas.

Ma troisieme cle est donc de reflechir i  propos des motivations qui te poussent a agir dans une direction et etre sure que tu les aimes.

Cet article te plait ? Epingle-le dans Pinterest concernant le retrouver facilement !

Cle 4 : Prendre ses responsabilites

Me concernant, Il existe votre cote passif et un brin utopiste dans la recherche de justice. Utopiste, parce qu’on l’a decouvert l’univers n’est pas juste. Et passif : parce que, quelque part en nous, on aimerait beaucoup que quelque chose « exterieur » a nous, une instance, une morale, une valeur regle une probleme. Bling ! Coup de baguette magique. Ca nous eviterait d’avoir a nous remettre en question. Ca nous eviterait d’avoir a nous poser les vraies questions, a la place de nous reclamer comment tolerer l’injustice.